Yoho, quand sonne l'heure. Hissons nos couleurs. Hissez haut. L'âme des pirates, jamais ne mourra.

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bar 01 : Bien le bonjour ami pirate.

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Le problème, parfois, c'est que même déchainée, la mer se trouve être un lieu où certains hommes se trouvent plus en sécurité qu'ailleurs. Alors accessible ou pas, la terre ferme n'est pas une partie de plaisir pour tout le monde. -J'suppose que tu lis entre les lignes et que tu peux deviner que j'suis pris en compte. Mais bon, heureusement pour oublier il me reste l'alcool. J'ai presque envie de dormir maintenant. J'suis fatigué de ce voyage et des boissons. Mais bon, c'est qu'un détail. Je sais pas vraiment si c'est une obligation de forcer les liens. Il a beau être h24 avec les mêmes personnes, cet enfoiré ne tisse pas vraiment de lien. Mais bizarrement, c'est mieux comme ça. J'aurais presque mauvaise conscience de me dire que quelqu'un puisse vivre le même enfer que moi avec ce type.- Peut-être que c'est vrai. Mais d'un côté, forger des liens ce n'est pas donné à tout le monde. Même en mer. J'ai dû me ramollir avec le temps. -J'vois que ça. Parce que bon, maintenant, ma réputation ressemble plus à un mensonge qu'autre chose. Mais là tu fais un heureux, ça va me détendre. Et me fatiguer encore plus. Tant pis.- Je jure solennellement de ne tuer personne et de t'épargner la moindre goute de sang. Je suis un homme soigné tout de même. Et j'en fais ce que je veux. -Ahh, l'ope ope no mi, un fruit bien pratique. Bon, étape numéro une, se lever. Parce que sinon, j'aurais l'air moins classe. Eh, faut que j'soigne mon entrée en scène quand-même.- Room. -Le cercle se forme et je sors mon nodachi, une épée maudite. D'un mouvement rapide de poignet, ils se retrouvent tout les deux coupé en plusieurs morceaux sans pour autant mourir.- Shambles. -Tout se mélange et tel un puzzle morbide, j'emboite leurs morceaux un peu n'importe comment sans oublier, bien entendu, de leur coincer un truc dans la bouche pour enfin avoir un peu de paix. Ahhh, ça fait du bien. Ils vont devoir attendre que j'm'en aille pour revenir normaux. En attendant, bon courage pour se remettre en état tout seul. Ils le peuvent hein, mais bon, avec des pieds à la place des mains, des tonneaux à la place du corps et autres conneries comme ça, ça promet.- Tu vois, pas de sang et ils sont encore vivant. Et ils ont rien cassé, c'est un carton plein. -Et t'as mes hommes, ça les fait marrer. J'm'emporte trop vite d'après eux. Faites gaffe, j'peux toujours vous disperser sur l'ile et vous laisser vous débrouiller tout seul. Non mais oh.-

Voir le profil de l'utilisateur
Je te l'accorde aisément. -Moi aussi je serai bien mieux dans la mer que dans ce bar, même si je l'aime. J'aimerais tellement retrouver mes écailles et pouvoir nager le long ds bateaux. Regarder les pirates s'affairer depuis la surface de l'eau et leur offrir des grands sourires pour les déconcentrer. Ahhh ça me manque. J'aimerais tellement avoir le droit de retourner à la mer. Ah BoHyung, sors-toi ces bons souvenirs de la tête, t'as encore quelques années à tirer avant de pouvoir tuer des gens en les passant par le fond.- C'est vrai. Bon nombre de personnes qui viennent ici pour le plaisir de la chair sont là parce qu'en dehors des chattes de catin, ils ne se lient à rien d'autre. -Note la poésie. Je m'aime tellement quand je les dénigre comme ça. Mais faut avoir sacrément peu d'amour-propre pour vendre son corps de la sorte. Ou aimer le sexe au point d'en vouloir toute la journée. Oh. La sphère est de retour. Je pourrais voir ce qui se passe à l'intérieur un jour tu crois ? Juste par curiosité. Mais d'abord il faudra que j'aille lire quelques livres sur les fruits du démon. Enfin. Non. C'est vrai. Les sirènes ne savent pas lire.- C'est tellement artistique. Un nouveau genre d'oeuvre n'est-ce pas ? J'apprécie. T'as du talent. 

Voir le profil de l'utilisateur
-À ce que je vois, toi aussi tu peux te perdre dans tes pensées. Je peux que te comprendre, pour le coup. Au moins, on est seul dans sa tête. Seul avec ses souvenirs, sa douleur et les peines qui font toutes les cicatrices qu'on a. Parce que tu vas pas me faire croire que t'es blanche comme neige et que y'a rien qui se cache derrière tes doux airs. Parce que j'te croirais pas. J'crois personne déjà de base mais pour le coup, ça serait l'un des pires mensonges du monde. Parce que c'est dans la nature humaine de blesser ceux qui sont autour. Alors on finit tous par se blesser les uns les autres. T'aurais pu écrire un bouquin avec des poèmes, j'l'aurais acheté.- C'est si joliment dit, j'en aurais presque la larme à l'oeil. -J'commence à avoir mal au dos, j'aurais dû dire à Bepo de venir faire dossier de tabouret. Parce que j'suis bien installé à parler en petite phrases avec toi. Même avec les débiles qui me servent de membres d'équipage pour mettre l'ambiance. T'en a qui se cassent la gueule. Oh pitié, j'suis votre capitaine, m'obligez pas à jouer l'infirmière en plus quoi. J'aurais dû prendre une barque à la place d'un navire comme le mien. Moins de soucis comme ça.- C'est bien pratique contre le gouvernement en tout cas. Le temps qu'ils se remettent en état, moi, je peux filer. -Mais j'suis content que tu sois pas comme la vielle bique, elle elle se serait surement offusqué et elle aurait fait venir tous les gardes de la prison d'Impel down rien que pour moi.- T'aurais pas un moyen d'endormir mes hommes en un claquement de doigts ? Parce que vous comment ils sont parti, j'vais devoir jouer les nounous jusqu'à demain. -Ils. me. fatiguent. Pitié, dis moi que t'es magique et que tu peux les endormir. Bientôt ils vont se retrouver à faire une courses d'insectes, j'suis sûr que c'est possible.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon, je déteste être sur terre. Pas que New Providence est dégueulasse comme île, j'ai connu pire, mais bon. Guthrie m'a cassé les couilles avec la marchandise qu'elle pouvait pas revendre parce que "tu comprends des robes d'aussi grande valeur ça se refile pas comme ça, et la poudre à canon elle est mouillée et blablabla. Mais qu'elle aille les piller toute seule les navires marchands au lieu de me les briser. Bref. Le bar, c'est le seul endroit que j'aime. Bière à volonté et les filles râlent pas quand on les repousse. Elles me connaissent depuis le temps. Je suis pas pour elles. À peine arrivé BoHyung esquisse un petit sourire sans joie et me sert une bière. Je m'assois à côté d'un mec plein de tatouages que j'avais jamais vu ici avant mais qu'a pas l'air d'être chiant. Tant mieux. J'suis pas d'humeur. J'veux reprendre la mer. Mais on a des réparations à faire parce qu'on a pris quelques boulets de canon quand même. Les mecs ont pas voulu nous laisser les robes sans riposter. Ces vieux cons. Comme si des vêtements de pouffiasses valaient des coups de canons.-

Voir le profil de l'utilisateur
-J'vais prier pour qu'ils s'endorment tous avec la boisson qu'ils se sont sifflé. Remarque, j'crois que y'en a déjà qui dorment. J'suis désolé patronne, t'as eu de la musique de marins bourrés et des carpettes humaines. Promis, j'reviendrais pas avec eux la prochaine fois. Non mais je rêve. Ils font concours de boisson quoi. Ils ont oublié que j'allais devoir payer ou comment ça se passe ? J'te jure, j'en veux plus. Prends les, j'te les vends. Ou mieux, j'les donne. J'veux plus les voir, j'garde que Bepo. J'suis sûr qu'il a piqué mon lit. Ou qu'il s'est écroulé sur le pont, au choix. Ahh, tiens, un peu de calme. On dirait que le nouvel arrivant est un habitué. Quoi, t'es une sorte de roi ici, quand t'arrives on doit tous la fermer ? Au moins, grâce à lui y'a plus que les murmures et mes deux seconds encore debout qui boivent comme des trous en essayant de compter le nombres de pintes déjà descendues. J'te jure. Mais bon, comme un réflexe j'me fous sur la défensive. Parce que j'suis comme ça. Ça va devenir tellement lourd et tendu comme ambiance, on pari combien que ça va se foutre sur la gueule ? Le pire, ça serait que la vielle bique rapplique. J'vais soupirer et demander une autre bière, ça va m'détendre. J'sais pas qui t'es mais t'as l'air dangereux. J'aimerais bien le confirmer, d'un côté. Mais bon, c'est mon côté tordu.-

Voir le profil de l'utilisateur
-J'aimerais bien savoir pourquoi tout le monde a fermé sa gueule quand j'suis rentré, j'suis pas célèbre que je sache. Enfin si, mais seulement auprès de la marine royale, parce que j'ai un sacré prix sur ma gueule. J'vous ai pas interdit de parler. Même toi à côté de moi, si t'as envie de parler à la patronne je t'en empêche pas. J'suis juste venu boire un coup avant que ma chère blondasse vienne me les briser jusque ici. La dernière fois qu'elle a fait ça elle s'est pris un tel coup de poing dans les dents que mon maitre d'équipage est parti dans un fou-rire tellement atroce qu'il s'en est littéralement fait pipi dessus. Mais ça c'est à cause de l'alcool. Mes matelots n'ont pas une vessie de pucelle. Et donc, il se passe quoi là ? On accueille des nouveaux ? C'est qui tout ce beau monde ?-

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon, vraiment, y'a quelqu'un de mort et j'suis pas au courant. Vous êtes sérieux là ? Murmurez pas comme ça, on dirait des enfants dans une coure qui parlent sur un petit nouveau là. T'as fais quoi, t'as tué une famille de la royauté, t'es dans l'équipage de barbe noire, t'es un sorcier de 15000 ans ? Vraiment, éclaire ma lanterne parce que là, j'me sens un bon comme un con. Et forcément, t'as Bepo qui se ramène maintenant. Quoi, j'te manquais ? Voilà, installe toi là, j'ai l'air fin entre un ours polaire en combi orange et un mec qui pourrait démembrer tous mon équipage par la seule force de son regard. Voyons le bon côté des choses, au moins t'es pas chiant. Ça m'aurait franchement briser les burnes de devoir refaire le coup de t'échanger contre une poire. Surtout que toi, tu serais revenu pour me tuer ensuite. Et j'suis pas sûr que la patronne veuille essuyer mon sang sur son magnifique sol. Même si c'est plus calme qu'avant, y'a à nouveau du bruit. Là, on dirait plus une taverne qu'un cimetière comme y'a quelque secondes. Tiens Bepo, j'te laisse tenir Kikoku, j'ai mal au doigts à force d'en tenir le manche. Faut bien que tu bosses si tu pionces plus. T'as l'air habitué en tout cas, j'en viens à me demander si j'vais finir par m'habituer. J'aimerais pas. J'suis mieux en mer. Avec ou sans les larves qui me servent d'équipage. Et c'est censé être des assassins. J'te jure, des boulets. Et donc, c'est pratique les cheveux longs ou pas ?-

Voir le profil de l'utilisateur
-J'vous jure s'il y a bien un moment que j'adore autant que je déteste dans une journée où Charles Vane est à terre, c'est bien ce moment-là. Ce capitaine ne sert que ses intérêts, ce qui le rend à la fois très gentil et très méchant. Tout dépend de quel côté on est. Personnellement je n'ai pas de préférence et il le sait très bien, c'est pour ça qu'il me fiche la paix. Mais si le capitaine que je sers depuis tout à l'heure lui cherche la merde, ça risque vite de ne pas me plaire. Et je n'aimerais pas avoir à leur montrer ma force. Ou à nettoyer du sang. Je suis barmaid, pas femme de ménage. Je sers une choppe de bière à Charles et me tourne vers l'autre en souriant. Oui je ne sais toujours pas mon nom mais je suppose que si tu ne me le dis pas c'est que tu préfères le taire.- Si tu veux encore boire n'hésite pas à me le faire savoir hein, c'est à volonté aujourd'hui~ 

Voir le profil de l'utilisateur
-Pourquoi tout le monde murmure ? Vous avez eu vent de la nouvelle prime ou quoi ? C'est pas parce que je vaux un peu plus cher qu'il faut me regarder en coin comme ça. Personne n'aura cet argent de toute façon, puisque la royauté a imposé de me ramener mort uniquement. Et tout le monde sait que Charles Vane est increvable. ... Ok j'ai vu des trucs spéciaux mais un ours polaire en combinaison c'est... au-dessus de tout je crois. Mais amusant. Oh d'ailleurs, ça me fait penser.- BoHyung, j'ai récupéré un truc spécial sur ma dernière prise. Faudrait que tu la regardes. C'est une crevette qui doit pas avoir plus de vingt ans vu sa tête, mais elle me servira à rien sur le bateau, j'ai déjà un cuisinier, un mec qui lave le pont et de toute façon j'ai pas de couchette en plus pour elle. Si t'as besoin d'une nouvelle fille plus... fraiche disons, j'pense qu'elle pourrait te convenir. -À moins que ça intéresse quelqu'un d'autre ici. Les putes privées ça se fait hein. Même si voilà, vu sa carrure à peine dans les bras d'un homme elle se briserait en deux. Mais elle est mignonne et douce. Ça pourrait leur changer aux matelots qui viennent ici.-

Voir le profil de l'utilisateur
-C'est la plus belle chose que j'ai pu entendre du moment. A volonté. Ça veut dire que j'peux encore boire sans avoir tout mon trésor qui part dans les putes et la boisson. C'est ma plus belle journée sur terre. T'as le droit à un sourire pour la peine. J'suis de bonne humeur maintenant. Mais j'crois que Bepo à soif, t'auras un truc sans alcool pour lui ? Il est pas difficile, promis.- Ça sera avec plaisir alors. -La voix grave de Bepo me surprendra toujours. Il te demande si t'as pas quelque chose sans alcool pour lui. J'suis surpris, il parle pas aux inconnus d'habitude. Il a du se siffler la moitié des réserves de miel pour lui, ça doit être pour ça. Forcément, étant à côté me voici plus ou moins obligé d'écouter. C'est dommage, j'en aurais bien besoin d'un cuisto. Parce que personne sait cuisiner chez moi et moi, à part du riz, du curry japonais et du poisson pour Bepo, j'sais pas faire grand chose. C'est dommage pour nous. En attendant, j'fais siffler ma nouvelle bière pendant que Bepo jette un oeil sur les deux encore debout en fond de pièce. Le pauvre, il bave rien qu'à l'idée d'avoir entendu le mot cuisinier. Sauf que, comment lui dire, ça nous concerne pas ? Pauvre petit Bepo. J'vais devoir le consoler avec un nouveau stock de miel. En attendant, j'ai l'impression qu'en fond de pièce t'en as qui ont ouvert les paris. Ils ont cru que j'allais provoquer chevelure soyeuse pour les divertir ? C'est eux que j'vais trancher ouais. En plus ils sont pas discret quoi. Et donc, d'après eux, qui va sortir gagnant ?-

Voir le profil de l'utilisateur
-Ah oui mais oui, t'es bien gentil Charles mais moi j'en ai rien à faire d'une crevette, surtout s'il y a rien à manger dessus. Mais attend je ressers le jeune capitaine à ta gauche qui a l'air d'aimer la bonne bière. T'es bien calme d'ailleurs, c'est à cause de Vane ? Vous vous connaissez ? J'veux tout savoir, c'est des infos qui valent de l'or tu sais. Au sens littéral du terme, je connais quelques sirènes qui seraient contente d'apprendre que les choses pourraient devenir intéressantes en mer si vous vous croisiez.- Non Charles, je n'ai pas besoin d'une autre fille. Celles qu'on a ici sont en bonne forme et n'ont pas envie qu'on les remplace. Mais tu peux toujours me l'amener, je trouverai le moyen de lui faire intégrer un équipage. C'est pas les matelots et les capitaines qui manquent ici, il y en aura bien un qui voudra d'elle. -Par contre ça serait bien qu'ils arrêtent de vous regarder les marins du fond là, on dirait qu'ils attendent que vous vous tapiez dessus mais pas dans mon bar ni devant j'ai dit.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon, là, j'en ai ras le fion. J'suis pas forcément de mauvaise humeur hein. Mes hommes sont tous entier bien que bourré jusqu'à l'os, Bepo est content et dieu sait que je tuerais pour cet ours parlant et la bière et la compagnie sont bonnes. Alors entendre que des teubés en fond de bar parie que, je cite "Le capitaine Vane ne peut pas perdre contre un maigrichon qui fait des cercles bleus" ça m'irrite un tout petit peu. Question de fierté et que, aussi, ils commence à faire du bruit pour rien. Et je HAIS par dessus tout être regarder comme un phénomène de foire. J'ai assez donné. J'paris qu'en regardant chevelure soyeuse j'pourrais voir la même grosse veine sur le front que sur celui de la patronne. Du coup, j'vais m'en occuper. Ça va me dégourdir les jambes en plus. J'me surprends moi-même, d'habitude je m'en contre fou le poireau. Ça doit être la boisson. Arrivé à leur hauteur et pour bien attirer leur attention, sabre sans fourreau bien en main, ma main claque le vieux bois de la table. C'est ça, regardez moi en ayant peur et en tremblant.- Un problème messieurs ? -Le petit sourire à moitié blasé, moitié sadique qui me va si bien, histoire de d'annoncer la couleur.- 

Voir le profil de l'utilisateur
-Le capitaine à côté de moi à l'air de s'énerver. Il a pas tord en même temps, c'est pénible. C'est pas parce qu'il y a un nouveau sur l'île que je vais devoir me battre avec. Je suis pas là pour ça et eux non plus. Après la question c'est : est-ce qu'ils vont l'écouter et fermer leurs gueules, ou est-ce qu'il faut que je m'en mêle ? Han j'm'en fous, s'il vous plait laissez-le et laissez-moi boire putain. BoHyung t'es sûre qu'on a pas le droit de le taper ? Parce que je vais péter un câble là. J'veux juste filer ma marchandise et retourner sur le Ranger. C'est pas trop demandé quand même, si ?-

Voir le profil de l'utilisateur
-Alors soit ils ont une grosse paire de couilles et ont décidé d'me faire chier et d'emmerder l'autre capitaine au passage, soit ils sont suicidaires soit.... ils sont un peu con et un peu beaucoup trop bourré. Dans tous les cas, j'suis un peu en colère et il va bien falloir que quelqu'un l'éponge. J'vais leur laisser une dernière chance, j'ai un peu la flemme de péter un câble maintenant. Et puis, bon, j'ai un peu dis à la patronne que j'savais me tenir.- Mettez la en veilleuse, histoire que j'me lève pas une seconde fois. Si vous l'faites pas et que j'dois encore vous dire de la fermer, j'm'arrangerais pour que vos tripes soient répandu au quatre coins de l'îles et que vous sentiez les animaux venir vous dévorer pendant que vous agonisiez, c'est clair ? -J'espère vraiment que le message est passé. Mais j'crois pas. J'vais me rassoir, boire à nouveau et ignorer leurs envie d'me faire passer l'envie d'les menacer. Ils sont mignons, j'en fais qu'une bouchée. Sauf que j'ai pas le droit, c'est triste. Non, ils vont pas venir me chercher, ils sont pas assez con pour ça, si ? J'suis blasé. Et j'dois avoir une veine qui va exploser sur mon front à force. Voilà pourquoi je hais venir sur terre, en autre.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon ils ont l'air d'être calmes. Remarque il a l'air d'être bien équipé. Son sabre en impose. Ça a l'air d'être une belle pièce d'ailleurs. Je me demande où il l'a eu. Respire monsieur, on dirait que tu vas exploser de l'intérieur. Et ni BoHyung ni moi n'avons envie de nettoyer tes boyaux. Le seul truc, enfin pas que ça soit une mauvaise chose, je salue ton sang-froid hein, mais ils savent pas s'arrêter les habitants de cette ville. Ils vont trembler deux minutes et après y en a un qui va reprendre là où ils s'en sont arrêtés. Si jamais y en a un qui ouvre la bouche je m'en occuperai moi-même, t'en fais pas pour ça. Je sens leurs regards sur moi, j'vais m'en donner à coeur joie. J't'en laisserai quelques uns si tu veux, tant qu'on va les éviscérer dehors.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Le temps de calme, top départ, on va voir en combien de temps j'peux finir ma bière avant de devoir sortir. J'ai pas envie de sortir, il fait chaud en plus. Alors si j'dois m'bastoner dehors, ça va me faire chier. Mais je voudrais pas me faire virer d'un bar, ça serait une première. Alors. On respire. Voilà, concentre toi sur Bepo qui boit son verre de j'sais pas quoi. Même pas tu te serais levé toi hein. D'habitude t'agis sans que j'te le demande mais dès que t'as d'la bouffe, laisse tomber parle à ma patte.- C'est toujours comme ça où d'habitude, ils sont moins cons ? -Parce que là, y'a du beau level. Ah bha non, j'aurais pas le temps de finir ma bière. Pourquoi ils se lèvent ? J'allais venir à vous les gars, pas la peine de vous déranger. Bon, ehbha j'vais leur faire prendre l'air. Fallait pas tirer sur la corde, j'suis plus d'humeur.- Room. -J'vais essayer de pas trainer hein.- Shambles. -J'sais pas trop avec quoi j'nous ai remplacé. Mais voilà, j'suis dehors avec eux alors, j'vais pouvoir m'amuser.- Vous allez faire comment, venir un par un ou tous ensemble ? Décidez-vous, j'ai pas toute la journée pour vous envoyer dire bonjour aux requins. 

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon je suppose que je vais devoir boire ma bière en quatrième vitesse et botter le cul de ces cons. J'vais pas laisser l'autre capitaine tous se les faire quand même, ça se fait pas. J'ai envie de m'amuser aussi, puisqu'ils voulaient comparer notre force on va les prendre pour cobaye. Il ouvre une sphère assez bizarre dehors, il me semble. J'ai même pas eu le temps de lui répondre. J'vais le rejoindre tiens. T'oublies pas de m'en laisser un peu quand même.- Ouais ils sont tout le temps comme ça. C'est des pauvres marins qui se sentent obligés de défier l'autorité de BoHyung et de savoir ce dont je suis capable quand j'me bats. Alors à chaque fois qu'il y a un nouveau ils faut qu'ils prennent des paris sur nous en espérant qu'on se batte.-On va partir du principe que les trois là tu me les laisses hein, parce que j'ai envie de trouer des chemises avec mon épée tu vois. Y a pas que toi qui déteste être dérangé.-

Voir le profil de l'utilisateur
Je compatis, ça doit être fatiguant à force de voir se ramener des glands tous plus cons les uns que les autres. -Mais c'est qu'ils ont compris que je parlais d'eux. Qu'ils sont mignons, ça s'énerve. Les pauvres, on dirait des chiots courant à l'abattoir.- Mais c'est qu'ils savent qu'on parle d'eux, ils sont pas si abrutis que ça peut-être. -Ou pas. Parce qu'ils ont toujours pas compris que me foncer dessus, dans ma sphère, ça n'a aucune chance. Les gars, je pourrais vous envoyer un navire de guerre de la marine sur la gueule, faites pas les cons. Bon, on partage du coup. Je vais voir comment tu te débrouilles, histoire de voir si je dois me méfier si je te croise en mer ou pas. Maintenant, je réfléchis. Est-ce que je reste tendre ou est-ce que j'utilise la technique qui va brûler leurs organes internes sans laisser de traces à l'extérieur ? Bonne question. Je vais jouer au pile ou face du pauvre. Si c'est le gros qui fonce, j'utilise. Si c'est celui qui pue, j'utilise pas. Ah, la puanteur arrive, dommage pour moi. Quoique, j'sens mon pouvoir commencer à s'épuiser à force de jouer au con. J'vais pas pouvoir faire trop trainer les choses, roh. Je vais commencer par les faire griller comme de vulgaires morceaux de viandes. Poings en avant, vers eux, même pas besoin de la sphère pour celle-ci.- Counter shock. -Eh oui, ça fait mal hein. Vous les aveu senti, vos poils de cul griller ainsi que les autres dommages ?- Je dois continuer où ça vous suffit ? -On dirait que non. Fatiguant tout ça. Non, vraiment, abandonnez. Parce que la prochaine étape, c'est l'arrachage de coeur et vos pitoyables vies que je tranche devant vos yeux impuissants.-

Voir le profil de l'utilisateur
T’imagines même pas. Et encore, je t’ai jamais vu par ici, mais quand ça fera des années que tu mouilles ici, t’en auras encore plus marre, crois-moi. -Est-ce ma vision qui me joue des tours ou est-ce que les trois guignols que je me suis réservé sont en train de se faire dessus. Non parce que c’est pas drôle en fait. T’as cherché de toute façon. Mais j’aurais peut-être dû préciser qu’il fallait quand même éviter de les tuer, ça peut être pratique un marin en plus dans l’équipage d’un navire. Ils sont peut-être con mais pas empotés, et ça manque un peu en ce moment. Mais vu ta technique j’vais éviter de te sortir ça tout de suite. Histoire d’en apprendre un peu plus d’abord paur avoir plus de chance la prochaine fois que j’te crois. J’vais me contenter de leur taillader la joue aux trois là. J’aurais bien dit leur enlever un oeil aussi mais j’suis tombé sur trois borgnes. La vie est cruelle.-

Voir le profil de l'utilisateur
Je sais pas pourquoi, mais si c'est comme ça tous les jours, j'ai pas envie de devenir un habitué. -Pourtant, la patronne est sympa, sa bière est bonne et sans les cons, chaque bars deviendraient plus agréables. Après, j'suis peut-être déjà un vieux con malgré mon jeune âge. On sait jamais. Moi j'en ai terminé avec eux. J'ai pas eu besoin d'hésiter longtemps. Une petite découpe tranquille, ça devrait leur servir de leçon. Pas besoin de les tuer en leur arrachant le coeur et en faisant ce que je veux d'eux. Ils méritent pas que je perde d'avantage mon temps. Quand à toi, tu sembles prendre plaisir à t'amuser avec eux. Ça change de ceux qui se donnent des airs, toi, t'as les couilles pour les porter. Peut-être que si on se croise en mer, sans être du même côté, un combat entre nous pourrait donner des étincelles divertissantes. Sur ce.- J'ai envie de dire que c'était un plaisir mais ça serait pas totalement vrais. Au plaisir de me mesurer à toi, une prochaine fois. -Après un petit signe de tête, je retourne à l'intérieur, le temps de chercher mes hommes et de payer à la patronne tout ce qu'on lui doit, avec un petit plus pour le dérangement. Et on retourne en mer, la terre ferme, c'est pas mon fort.-

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum