Yoho, quand sonne l'heure. Hissons nos couleurs. Hissez haut. L'âme des pirates, jamais ne mourra.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bar 01 : Bien le bonjour ami pirate.

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Bar 01 : Bien le bonjour ami pirate. le Mer 22 Fév - 23:36

-Il fait tellement beau~ Et tellement chaud~ En même temps ici y a pas vraiment de mauvais temps. Sauf des fois. Où il fait moche. Ces jours-ci on a pas beaucoup de gens en mer, c'est trop dangereux. Et les affaires sont bonnes chez nous du coup. Tant mieux. J'vais pouvoir récupérer des infos et les transmettre aux autres. Elles vont s'amuser à couler des navires et on va se distribuer le butin, ça va être drôle. Personne ne sait vraiment comment cet endroit est né. Grâce à qui. C'est sûr que les contrebandiers ont aidé, mais l'or qui a construit ces murs, ils vient de ce que les sirènes ont sorti de l'eau. Enfin. C'est peuplé aujourd'hui. On a du mal à passer entre les tables. Surtout avec une grosse robe et un décolleté qui se fout trop facilement dans le nez des hommes.-

Voir le profil de l'utilisateur
-J'ai l'impression que j'ai pas mis les pieds sur cette Île miteuse depuis des lustres. Les rues sont toujours aussi bondées et délabrées, abandonnées par le gouvernement mondial parce qu'ils sont la queue entre les jambes à chaque fois que certains noms sont prononcés. Les pirates. Les déchets de l'humanité que nous sommes. Mais au moins, nous avons la décence d'être honnêtement et d'admettre que nous sommes pas des enfants de coeur, contrairement au gouvernement. C'est presque triste à dire. L'équipage voulant se divertir, un seul endroit en valait la peine. Je ne prête pas attention aux femmes ni aux soit-disant plaisir de la chair. Mon long sabre appuyé contre mon épaule comme à mon habitude, je me contente de m'installer au bar pendant que le peu d'hommes que j'ai sous mes ordres se détendent après le long et éprouvant voyage parcouru. Tant qu'ils mettent pas le bordel, tout me va. Je suis pas d'humeur à trancher quelqu'un pour avoir un peu de calme.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Les habitués arrêtent pas de me demander pourquoi je fais pas comme les autres, pourquoi je vend pas mon cul. Je lui répond que la plus grande salope de cette île n'a couché avec personne d'autre que le capitaine d'un navire pirate et que depuis, on est dans la merde autant que lui. Et comme il est bourré, il me touche le cul. Je lui ferai bien les yeux bleus de la sirène mais il se douterait de quelque chose et je finirai au choix sur un bûcher, ou il me remettrait à la mer. Et j'y tiens pas. J'aime trop tenir cet endroit. Parler avec les gens. Une pute à moitié déshabillée s'approche de moi et me chuchote le contenu du dernier butin d'un navire de faiblard. Enfin tout est relatif. Leur capitaine est un con qui dirige un bon équipage. Les sirènes vont s'occuper de ça. Faire une mutinerie. Et- Oh, un nouveau. Qu'est-ce qui t'amène ici étranger ? La boisson ou les filles ?

Voir le profil de l'utilisateur
-J'ai l'air d'avoir envie de m'envoyer en l'air ? Je suis pas là par gaité de coeur, crois-moi. Être sur terre, c'est pas mon truc. Encore moins dans un bordel. Mais avec un peu de chance, personne ne va me reconnaître et je pourrais peut-être boire un verre tranquillement. Après un coup d'oeil à mes hommes, je me tourne vers celle qui semble la patronne des lieux.- Pour ma part, c'est la boisson. Quand à mes hommes, ils sont libres de leurs choix et préférences, tant que je n'ai pas à regretter de leur laisser une liberté certaine. -Sers moi ce que tu veux, je suis pas difficile. Et plus vite je me barre, mieux je me porte. Ce soir, j'ai le bateau pour moi tout seul, autant profiter du calme et étudier les bouquins de médecine que j'ai pu trouver.- Je suppose que tu es la patronne, je me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon. T'as pas l'air d'être content d'être là. Encore un marin qui n'a pas compris qu'ici, tu peux oublier un peu que tu préfères la mer. Aimer le reste de Nassau, je dis pas. Ça ressemble à un taudis et quand je vois ça je préfèrerai retourner à la mer. Même si je peux pas. Enfoirées de raclure de merde. Bref. Je comprend.- Une bonne pinte pour le monsieur donc. Elle vient d'Irlande celle-là. C'est un capitaine de l'île qui l'a ramené y a pas longtemps. Et t'en fais pas, tes messieurs sont entre de bonnes mains. -Dans le sens littéral du terme. Elles savent peut-être pas se servir de leurs jambes pour nager les demoiselles là mais j'peux te garantir qu'elle savent utiliser leurs mains. Mais là tu me poses une question évidente.- J'suis la seule femme qui reste tout le temps habillée ici.

Voir le profil de l'utilisateur
-Bonne, j'attend de gouter. Mais bizarrement, t'as pas l'air de mentir comme les autres femmes peuplant cette partie de l'Île. Alors je vais pouvoir te croire. Je m'en fais pas chère madame, ils sont grands mes hommes. Même si l'un d'eux est un ours et un autre porte le nom d'un animal complètement inutile. Qui nomme son gosse "Penguin", faut le faire quoi. Mon éternel rictus sur le visage, j'm'active à gouter cette bière une fois qu'elle fut servie. L'une des meilleures, en effet.- Mes hommes sont grands. Je suis leur capitaine, pas leur nounou et ils le savent. -Même si je pourrais pas en laisser un seul derrière. Je suis pas forcément le monstre que la rumeur le dit.- Alors je boirais à ça. -Elle est vraiment bonne, cette pinte. Il manquerait plus que le calme plat pour que je puisse lire tranquillement et ça serait un semblant de bonheur pour moi.- C'est toujours aussi fréquenté par ici ? -Dans mes derniers souvenirs, même les habitants ne sortaient plus.-

Voir le profil de l'utilisateur
-T'as l'air blasé monsieur. Genre vraiment. Tu sais il va pas s'envoler ton bateau. C'est pas le Jolly Roger. Celui-là on l'a jamais revu. Et en plus il fait beau. Tout ce qui m'importe c'est de savoir c'que t'as dans tes cales et de savoir si tu vas pouvoir la payer, cette bière. Parce que quand même, autant le faire tourner correctement ce bouiboui plein de putes. Parce que bon, faut avouer que le décor est joli. Et que les plantes faut les entretenir quand y a pas de pluie.- Grand bien t'en face mon capitaine. -J'vais m'en servir une aussi. Et fusiller du regard le grand avec une jambe en moins qui m'insulte à l'autre bout de la salle. J'vais pas te faire un doigt, on voit encore les encoches de quand j'ai les mains palmées. Et vaut mieux pas qu'il sache. Personne ne doit savoir.- Assez souvent oui. Encore plus quand il pleut. Les marins n'aiment pas le mauvais temps.

Voir le profil de l'utilisateur
-La politesse, ça sera décidément jamais ce qui va étouffer un homme et encore moins un pirate. Si j'étais pas aussi fatigué, je lui aurais bien tranché la tête et offert à la demoiselle pour qu'elle lui fasse cracher des excuses avant de le remettre en place. L'idée me fait sourire, ça serait pas mal. Mais je vais essayer de me tenir. Ça serait con, y'a qu'un utilisateur de l'ope ope no mi et forcément, faut qu'on connaisse son pouvoir plus que ma gueule. La logique des gens parfois, elle m'échappe comme l'eau qui s'amuse à me filer entre les doigts.- Certains ont tendances à être légèrement parano. Une petite tempête et voilà que ça se pisse dessus. Mais bon, ils ont au moins le courage d'essayer de survivre, même comme des lâches. -C'est pas forcément très logique, mais j'suis épuisé. Avec mes 3km de cernes sous les yeux en plus, forcément. Sinon c'est pas drôle. Mais c'est qu'il insiste, l'autre rat d'égout en fond de salle. J'aimerais bien profiter de ma boisson. Alors m'obliges pas à mettre mon idée à l'oeuvre, parce que crois moi vieux débris, tu vas pas aimer ça. Moi si, mais pas toi.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon. Il commence à me souler celui-là. J'vais aller le mettre dehors, ça va pas tarder. Mais d'abord je finis de parler. Et d'essuyer mon verre.- La mer est dangereuse quand elle est agitée. J'ai vu les dieux de la mer, et quand ils sont en colère il ne vaut mieux pas les provoquer. Mais si tu n'as pas peur tant mieux pour toi. Ton courage est honorable. -Ok j'en ai marre de lui. Je pose mon verre et le torchon à côté de sa choppe et passe de l'autre côté du bar.- Tiens-moi ça machin. -Désolée pour le manque de respect envers le grand capitaine que tu sembles être mais j'ai mon poing à mettre dans la figure d'un vieux con qui a abusé de la gnole. Voilà. Pris par les cheveux et renvoyé dans les flaques de pisse du dehors. Et t'avises pas de remettre les pieds ici.- Où en étions-nous mon capitaine ?

Voir le profil de l'utilisateur
Ce que tu appelles courage, certain appelle ça de la folie. Est-ce que j'ai l'air d'un fou ? -En réalité, je le suis. Qu'un fou qui court après un rêve brisé. Un adulte aussi brisé qu'un enfant derrière un faux masque d'indifférence et de sadisme. Il faut bien nourrir les rumeurs hein ?- Le machin se fait un plaisir de te tenir ça. -Visiblement elle a pas eu besoin d'aide. C'est presque mieux comme ça. Et t'en fais pas, je préfère encore machin que certains des noms qu'on a pu avoir pour moi. Et je suis pas certain de pouvoir te donner le mien. T'as beau pas l'air méchante, ça ne fait pas de toi autre chose qu'une inconnue pour moi. T'as l'air d'avoir de la force, on dirait pas vu ton gabarit. Mais bon, venant de quelqu'un d'aussi fin que moi, je suppose que ça ne veut rien dire. T'as fais vite, te revoilà déjà.- Tu me parlais des dieux de la mer que tu avais vu. -Je peux pas m'empêcher de surveiller mes hommes. Certains ont dû monter s'amuse, Shachi et Penguin racontent tout et n'importe quoi autour d'une table de jeu et Bepo s'est endormi dans un coin d'ombre et attire le regard de ceux qui n'ont pas assez bu. La chaleur c'est pas son truc. En même temps, pour un ours polaire, le contraire m'aurait surprit. Ça me rassure. Ils sont tous entier. Je pourrais pas en dire autant dès que demain, je devrais les récupérer à la cuillère. J'en suis épuisé d'avance.-

Voir le profil de l'utilisateur
Nan, t'as pas l'air fou. T'as l'air... je sais pas. -T'as l'air dangereux, mais j'le suis aussi dans le fond, donc j'ai pas peur. Si seulement tu savais la lenteur avec laquelle je pourrais te tuer si je voulais. Enfin, si j'avais le droit surtout. Mais j'ai pas envie de te tuer. J'ai aucune raison de le faire pour le moment.- Ah oui, les dieux de la mer. -Mais il faut pas que je rentre dans les détails. T'as pas le droit de savoir. J'vais me retrouver dans une situation de merde, j'vais être obligée d'être méchante.- Oui je les ai vu. Et la mer agitée est leur façon de dire de pas les énerver. Ça réveille les créatures. Personne n'a envie que ça arrive. -Me pose pas plus de questions. De toute façon on m'appelle. J'crois que c'est quelqu'un qui revient d'une passe, il a l'air crevé. Mais j'aurais quand même besoin de savoir ce qui se cache dans ton bateau. J'vais pas te poser la question tout de suite. Mais je veux les réponses.-

Voir le profil de l'utilisateur
Certains hommes sont plus dangereux que les créatures des océans et des dieux. Ces hommes dont la cruauté n'égale rien d'autres. Il y a des démons parmi les hommes.- Et j'ai été confronté au pire de tous. Il a détruit plis de vies sur son passage que personnes. Pas même les démons des océans ne peuvent rivaliser avec cet être là. Il faut être de son équipage pour connaître sa vraie nature et je l'ai vue trop de fois, trop de fois subie aussi. Et plus j'essaye d'oublier, plus le rappel à l'ordre est violent. On t'appelle, c'est triste. Je t'aurais bien obligé à me dire de quoi j'ai l'air si je ne suis pas fou. Et forcément, faut que les clients qui arrivent en bande soient des chasseurs de pirates. Je ferais mieux de pas traîner. On ne devrait pas être dérangé ici mais rien n'est moins sûr. Mon équipage sera tranquille, moi beaucoup moins. C'est fatiguant d'être en sécurité qu'une fois mort. Je vais payer sa bonne bière et lui laisser mes hommes aux soins de ses dames, après avoir donné mes ordres à Penguin.-

Voir le profil de l'utilisateur
Oh j'veux bien te croire Capitaine. J'en ai connu des hommes méchants. Il fait pas bon de trainer près d'eux une fois qu'on sait qui ils sont. -Et ça vaut pareil pour les femmes. Mais les hommes méchants c'est les pires. Très méchants. Des qui t'aiment et qui disparaissent après que tu aies commis le pire crime aux yeux de ton peuple. La vraie nature des gens elle est bien souvent à foutre au feu. Oh, des nouveaux gens. Qui ont l'air bien sérieux et qui ont des papiers à la main. Je parierai pour des avis de recherche, pour changer. Encore des cons qui vont se retrouver pendus par les tripes. Par pitié, faites pas ça devant mon bar, ça fait une mauvaise pub et c'est moi qui nettoie tout après. Allez BoHyung, sois souriante et accueillante, fous-leur une fille dans les pattes à chacun comme ça ils foutront la paix aux autres hommes.- Bienvenue messieurs~ Aujourd'hui on a de la bière Irlandaise à la carte !

Voir le profil de l'utilisateur
-Et j'espère pour toi que t'auras jamais à rencontrer le pire d'entre tous. La boisson est bonne et ça serait dommage qu'un indésirable comme cet homme ne vienne retirer la dernière chose de valeur à Nassau. Moi qui voulait partir ni vu ni connu, ça va pas être possible je crois. Mon coco, fait moi plaisir et me cherche pas. Je voudrais vraiment pas me faire virer d'un bar, ça serait une première et j'ai la flemme d'en trouver un. Surtout que tous l'équipage sauf trois sont à l'étage entrain de s'envoyer en l'air. Pendant que la demoiselle est occupée, j'vais avertir le plus gentiment possible le chasseur qui s'est installé à côté de moi avec mon avis de recherche entre les mains. Ah, la prime à encore augmenté. On va bientôt venir me faire chier même sur mon navire.- Si tu veux pas te retrouver en morceaux au fond de l'eau et voir ton corps se faire bouffer par les créatures des océans en étant encore vivant, je te conseils de laisser mon équipage et moi tranquille, Hunter-ya. -Et tu sais que j'le ferais. Sans que tu t'en rende compte et sans laisser une goute de sang ni une trace. Alors, verdict ? L'envie d'argent est trop forte ou ta vie est plus importante ? J'ai hâte de voir ça. En attendant, j'ai soif.- Patronne, tu m'en remets une ?

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon, il veut pas de bière le chasseur de tête. Mais je sais pas si t'as compris mais même moi j'veux pas de toi dans mon bar. T'es sur une île de pirate et y en a pas un qui sois passé sur cette terre sans me dire bonjour. Alors t'avises pas de foutre la merde sinon j'te la ferai bouffer. Et- Putain il manquait plus qu'elle. -La salope de Barlow avec ses flotteurs.- T'as toujours pas appris à déserrer ton corset à c'que je vois. -Vieille bique.- Fais pas attention à elle, quand on parle de gens dangereux elle est plutôt bien classée. Impossible de lui faire confiance. -Clairement pas. En voilà une pour qui je braverai mon interdiction juste pour la voir couler dans le sens littéral du terme.- Oui j't'en remet une mon gars. -Il va s'en aller le chasseur ou j'dois lui montrer mes yeux pour qu'il m'écoute ?-

Voir le profil de l'utilisateur
-Tous ceux qu'on a pas envie de voir se sont donné rendez-vous ou c'est comment ? Parce que l'chasseur, il est clairement là pour ma pomme et la morue, elle te regarde comme si t'étais un monstre. Elle est vraiment moche. On dirait une opération qui a mal tourné. Elle dangereuse ? Me fais pas rire. J'ai vu pire, femme ou homme, on dirait qu'elle a plus d'airs que de pouvoirs.- Elle a l'air juste dangereuse pour les enfants qui font facilement des cauchemars, avec cette tronche. -On dirait deux nanas à parler comme ça. Mais c'est qu'elle s'offusque la vielle peau. Tu m'as entendue ? Oups, tu m'en vois navré. Non, vraiment, j'en suis désolé vielle bique. J'peux pas m'empêcher de sourire d'voir cette vielle prendre son air de balais dans le cul. Mais l'autre à côté, il m'fait un peu chier. Mais je crois qu'il prend ma menace au sérieux, il tremble comme une feuille. Respire, tu vas te pisser dessus. Il est surement en pleine réflection sur la question argent ou vie.- Merci bien. -Ah, Bepo s'est réveillé. Ça sent le poisson qu'il dit. Non, t'as juste faim.- Bepo, retourne sur le bateau, t'auras de quoi calmer ton estomac. -J'aime cet ours. Il est confortable pour faire la sieste en plus. Bon, où j'en étais moi. Ah oui, Hunter-ya et la vielle bique.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Bon, va falloir faire le ménage. J'vais appeler Johnny, il va m'aider à faire le ménage. Pas que je pourrais pas le faire toute seule mais plus vite ça sera fait mieux ça sera. Elle cherche Flint et voudra pas m'écouter si j'lui dis moi-même alors on va lui envoyer un garçon tout mignon qui arrivera à la raisonner, puisqu'elle pense beaucoup avec sa chatte visiblement.- Oh physiquement oui, elle vaut rien. Même moi déguisée pour Halloween je fais plus peur qu'elle au naturel. -Et l'autre a l'air de pas vouloir rester là trop longtemps. Tant mieux, les chasseurs sont pas les bienvenus ici.- Il est mignon cet ours. Il fait partie de ton équipage ? -J'espère que ça te surprend pas que ça me surprenne pas, j'ai pas envie que tu poses de question. Nan tu veux toujours pas partir toi ? Ok. Me regarde pas monsieur, va chercher tes garçons à l'étage. Je regarde le monsieur avec son affiche et mes yeux deviennent bleu très clair.- Va-t-en. D'ici. Tout. De. Suite. -Dans le pire des cas j'le fous à la flotte et je laisse le monsieur à côté de toi s'occuper du reste. Bref. Yeux normaux, vite.- Oh au fait capitaine, si tu veux le tuer c'est dehors par contre, j'aime pas le grabuge dans mon bar. Mauvaise pub et tout.

Voir le profil de l'utilisateur
-Han mais même ça voix elle est chiante, on dirait le croisement entre un canard et un déchirement rectal quoi. Pitié, faites la taire. J'ai déjà assez mal au crâne comme ça.- Oh pitié, que quelqu'un fasse taire cette vielle bique. -Maintenant même en me massant la tempe ça passe pas, j'te remercie pas mocheté.- Et même mes hommes après un coup dans le nez ont l'air d'en avoir plus dans le crâne qu'elle. C'est quoi, une expérience qui a mal tournée ? -Oui, même Penguin qui danse et chante des chansons de marin avec une bière à la main. Au moins, y'a une certaine ambiance.- C'est le meilleur navigateur qu'on puisse trouvé. Et il se défend bien au combat. -C'est mon coussin perso aussi. Faut toujours que je veille sur eux, ils me fatiguent. Je sais pas c'que t'as dis au chasseur à côté mais il se pisse dessus, on dirait un bébé, il va fondre on dirait. Pauvre enfant.- J'ai pas besoin de le tuer pour avoir la paix. -Bon, les claquements de dents ça suffit.- Room. -La sphère est grande, ça devrait suffire pour avoir la paix.- Shambles. -Et le voilà qui disparait et se retrouve remplacé par une poire. Ça tombe bien, j'avais faim.- Tu vois, même pas un dégât à remplacer. -Maintenant, si même ça c'est trop violent pour toi, je paye pour mes hommes et on y va. Mais ça serait dommage. Ça fait longtemps que j'avais pas autant parlé. La boisson me délie un peu la langue surement.-

Voir le profil de l'utilisateur
-Elle m'épuise cette bonne femme. Un jour elle va mourir et j'veux être là pour voir ça. Le capitaine l'aime pas non plus vu ce qu'il en dit, je rigole bien.- Elle est très cultivée, mais elle se sert de son intelligence pour être perfide et mener les gens en bateau. -Sans mauvais jeu de mot ahahah. Enfin, elle fait demi-tour après que Johnny lui ai répété pour la cinquième fois que Flint n'est pas là et on a enfin la paix. Les hommes chantent et dansent, c'est beau à voir.- Il a l'air oui. -Wow stop. Il se passe quoi là ? Mais... t'as fait quoi ? T'as mangé quel fruit du démon pour pouvoir faire ça ? Oui, j'en ai entendu parler. Mais ça se passe dans ma tête là donc tu sauras pas que je sais. J'vais faire la bonne femme ébahie par la magie, tout ça tout ça. Et reporter mon attention sur la jeune femme presque à poil qui vient de me murmurer que l'équipage de ce monsieur magique s'élève à 17 barils de rhum, des caisses de savon et trois coffres de 10 000 pesos. Pas mal pas mal. Mais c'est de la marchandise qui se revend ça, inutile d'aller couler le bateau. Et puis il a l'air bien sympathique, ça serait dommage qu'il meurt.- C'est assez pratique en effet. J'te ressers une bière ? Elle est pour la maison.

Voir le profil de l'utilisateur
En voilà une belle salope.-Oups, ça m'a échappé. J'espère que si j'ai le malheur de la croiser à nouveau, elle sera moins chiante et que j'aurais pas à la tuer. Parce que là, ça m'a bien démangé. Je peux la tuer de tellement de façon en plus, la torturer et lui faire regretter d'avoir croiser ma route. Mais je devrais éviter. J'ai pas envie d'avoir d'autres personnes au cul, la moitié du gouvernement et cet homme, ça me suffit. Mais on dirait qu'après tout la vielle dame, elle est pas complètement sourde. C'est bien. Elle s'en va, avec l'autre remplacé par une poire ça fait deux gêneurs en moins. Alors il ne reste que la bonne bière et l'ambiance que Shachi et Penguin mettent en embarquant les autres clients tout aussi prêt à nager sous les tables qu'eux. Mais tu sais, tu joues moins bien la surprise que tu peux être violente. Mais bon, bizarrement je m'en fiche un peu que tu puisses savoir que je suis un utilisateur de fruit du démon, c'est de plus en plus répandu. T'auras qu'à chercher pour savoir lequel.- Je veux bien. Mais par quel honneur me l'offres-tu ? -Je suis juste curieux. Ça m'arrive au bout de la deuxième pinte. Maintenant que les gêneurs sont parti, je dois avouer que c'est presque agréable de pouvoir avoir une conversation agréable sans avoir à répondre à des questions et de voir mes hommes pouvoir s'amuser sans se soucier du lendemain. Ahh, c'est pas bon, j'deviens plus comme leur mère que leur capitaine.- 

Voir le profil de l'utilisateur
Tu l'as dis... -J'aurais bien dit Johnny parce que ça rime mais il est là-bas et je suis certaine que ton humour vole bien plus haut que ça. Enfin bref. Enfin du calme. Enfin je cogite à cause de ton pouvoir mais je sauras bien assez tôt quel fruit t'a doté d'un tel pouvoir et ce qu'il implique exactement. Enfin. En attendant, je sais pas trop quoi faire. C'est trop calme ici. Personne a calmer, pas de verres à laver. J'me fais chier comme un rat mort dis donc. Tu veux pas qu'on danse un peu ?- En l'honneur que pour le moment j'ai eu qu'une seule personne à mettre dehors et que personne ne m'a touché les fesses. D'habitude ça arrive dès l'ouverture. -Va savoir pourquoi, parce que j'ai pas tant de formes que ça. Et en plus avec ma robe ça se voit pas.- Ça te dit pas de danser un peu ? -L'air est super entrainant, ça pourrait te plaire.-

Voir le profil de l'utilisateur
Faut dire aussi que la moitié se retrouve occupé à danser et chanter avec les deux qui sont censé être mes seconds. Mais quand je les vois comme ça, on dirait plutôt deux gosses que je dois gérer. -Ils me font vraiment soupirer là. Vous avez plus cinq ans, merde. Vous êtes censé être des assassins, pas deux gosses dans un pensionnat quoi. Pas un pour rattraper l'autre. Mais bon, tout ça pour dire que je dis pas non à une boisson, surtout si celle-ci est gratuite. Par contre, la danse. Non. Déjà, je suis mauvais danseur, j'ai pas envie et j'ai une image à tenir. J'suis le chirurgien de la mort, pas le danseur du Dimanche avec un haut à paillettes.- Sans façon. Je pense être mauvais danseur et j'ai une image à tenir après tout. -Mais bon, si tu t'ennuie tant que ça, il reste qu'à prier que quelqu'un qui peut pas se tenir tranquille va venir mettre un peu d'animation dans ton petit coin tranquille. En attendant, t'es demandée à l'autre bout. Et moi, j'ai des hommes qui descendent de l'étages. Vous avez déjà fini ? J'suis déçu, j'pensais avoir la paix encore un peu. Vous êtes propres sur vous, toujours obéissants mais pas foutu d'me laisser me reposer quelques heures ? J'vous déteste. Voilà, allez danser avec les autres. Non, pas d'câlins. J'suis pas ton coussin. J'sais bien qu'ils ont un coup dans le nez mais quand-même, j'fais pas partie des filles d'la maison. Vous m'épuisez, j'aurais dû rejoindre le bateau avec Bepo et dormir sur lui au lieu de rester ici comme un con.- Ils me fatiguent, j'vais les envoyer sur une île et partir tout seul à force.

Voir le profil de l'utilisateur
Bah, ça doit leur faire un peu de bien de rentrer sur la terre ferme de temps en temps. Même si c'est pas pour longtemps. C'est assez amusant en fait. -La bonne ambiance comme ça, je dis oui tout le temps. Ça change des bagarres. Rho t'es pas drôle. Mais ça casserait ta crédibilité. Donc vaut mieux pas pour toi et ton image de gros dur que tu danses.- Moui. Faudrait pas que les gens sachent que tu t'amuses de temps en temps. -Mais j'insiste pas. Y en a deux qui vont commencer à se battre parce que l'un est tellement bourré qu'il pense que la pute sur ses genoux est mariée avec lui depuis deux ans, et l'autre qui la matte. Sauf que bon, quand t'es bourré t'arrives à te faire des croches-pieds tout seul et c'est ce qui se passe.- Mais non tu les adores capitaine. Sans eux tu pourrais pas revenir ici. Manoeuvrer des aussi gros navires tout seul ça ne s'est jamais vu. 

Voir le profil de l'utilisateur
Surement oui, même si certains haïssent ces terres presque autant que moi. Je suppose qu'une fois de temps en temps, faire semblant qu'on est des hommes normaux ne fait de mal à personne. -Peut-être à mon autorité, sur le moment. Parce que d'habitude, ils pourraient passer pour des enfants de coeurs ou un fan-club avec moi. Mais une fois la boisson dans l'équation, mon équipage devient des hommes tous plus tarés et débiles les uns que les autres. Quand j'disais fatiguant, j'mentais pas. Vraiment. C'est ça, et puis les voir s'amuser, ça m'amuse assez comme ça. Enfin je crois. Ils sont chiant.- Mon dieu, me voilà percé à jour. -Diantre, je n'ai plus de secret pour toi. Que vais-je faire ? Mais t'as pas tord, j'les adore. Enfin, juste un peu. Chut, dis rien ok. Ils sont chiants quand-même.- J'les adore peut-être après tout, j'suis pas forcément le meilleur capitaine possible. -surtout avc les bagages que j'me trimbale.- Mais ce sont les hommes les plus compétents que j'ai croisé en mer. Même si parfois, on dirait pas. -Ahh, d'un côté t'as la bonne ambiance presque innocente et de l'autre, la baston. J'fais quoi, j'ouvre les paris ou j'participe pour les découper et avoir du calme ?- Si j'ai un moyen de terminer la baston de façon radicale mais sans tuer ou faire de goutes de sang, tu m'laisserais faire ? Parce que ça serait dommage que ça dégénère. -Surtout pour mes nerfs en fait.-

Voir le profil de l'utilisateur
Oh je disais pas ça pour le côté normal, juste que certaines choses sont souvent plus accessibles sur la terre ferme qu'en mer. Mais c'est une façon de voir les choses. -Je souris. T'as l'air d'avoir quelque chose de bien en toi, même si t'as pas l'air très commode. Ça doit pas être marrant tous les jours de naviguer sous ton pavillon. Mais je m'en fiche. Même si je pouvais aller en mer je n'irais pas sur un bateau. Mais ça t'es pas obligé de le savoir.- Y a pas besoin d'être le meilleur capitaine pour adorer son équipage. Mais ce sont les seuls personnes que tu peux rencontrer quand t'es sur ton navire, du coup ça force un peu les liens non ? -J'en sais rien après tout, je vis sous les bateaux, pas dessus. Je jète un oeil sur les mecs qui s'apprêtent encore à se taper dessus. Décidément ils ont l'alcool boxeur eux.- Si tu veux. Tant qu'on a pas de sang et pas de morts. Enfin... tu leurs fais quoi dans ta bulle ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum